• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon
1/1
1/1
1/1
1/1

 

Eloi DERÔME présente des "Peintures-sculptées » où le fond du tableau est mis à nu et révélé. Une sculpture en bas-relief est suspendue sur la toile et fait ressortir, en saillie dans l’huile, des espaces utopiques ou dystopiques.

 

Explorer l’espace entre la mémoire rêvée, embellie, et un avenir bouleversé par le présent.

Le  tableau est creusé et sculpté. Il fait apparaître les interstices entre des lieux artificiels ou ignorés, des songes et des cauchemars.

Ainsi, les abstractions, bousculant le réel,  réinventent nos paysages.

 

Philosophe et plasticien, Eloi Derôme travaille par le démontage et la décomposition de la peinture, la reconstruit  pour faire avancer la compréhension du regard.

 

Chez Eloi Derôme, la peinture à l’huile devient matière première particulière : matière-Huile. L’artiste développe un procédé personnel de sculpture sur la toile qui devient l’instrument de création d’une peinture en profondeur.

Il s’agit de faire surgir les fibres, les veines de la matière-huile, aller au corps à corps avec la matière. Les lignes, les sillons, les ciselures, les creux sont autant de motifs qui nous font entrer dans la toile.

 

« Je peins des rêves de jour », affirme le peintre inventant des univers autant déchiffrés qu’à déchiffrer, créant un espace transitoire entre le réel et l’onirique.

© ​Eloi Derôme